FAQ

Combien de temps faut-il pour construire une maison ?

Il faut compter un délai de 12 à 13 mois, formalités administratives comprises, réparti de la façon suivante :

  • 2 mois d'instruction de permis de construire,
  • 2 mois de recours des tiers,
  • 1 mois pour l'élaboration des cahiers techniques,
  • 7 à 8 mois de construction.

La réglementation thermique 2012 (RT 2012)

Applicable depuis le 1 janvier 2013, elle a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la production d'eau chaude sanitaire et l'éclairage.

La RT 2012 oblige et garantit :

  • Une isolation thermique performante
  • Le traitement des ponts thermiques.
  • Une perméabilité à l'air sous 4 Pa (max 0.60 m3/(h.m²)).
  • Une ventilation (VMC) optimisée.
  • L'utilisation d'au moins une énergie renouvelable.
  • Un système de chauffage performant.
  • Une surface minimale de parois vitrées (mini 1/16 des surfaces habitables).

Un test de perméabilité en fin de construction vérifie que votre construction est bien conforme aux exigences de la réglementation et vous donne une mesure de votre consommation énergétique. Une attestation vous est délivrée en fin de chantier.

L'orientation de la maison, l'architecture et la répartition des pièces, la mise en place d'espaces tampons (garage, cellier) au nord sont des points très importants à prendre en compte lors de votre construction.

Etude de sol

Il est fortement conseillé d'y avoir recours, c'est pourquoi nous la préconisons et la recommandons.

Réalisée par un géotechnicien, l'étude de sol permet d'obtenir les choix techniques de l'infrastructure de la construction ainsi que la profondeur et le type de fondations.

  • Etude de faisabilité au projet et prélèvements sur le terrain (Etude de type G2 AVP).
  • Etude de cartographie et données géologiques.
  • Forage et essais en laboratoire.

Dalle champignon

Nous préconisons ce type de dalle sur nos réalisations, ce système a fait ses preuves par le passé et a été considérablement amélioré depuis l'arrivé du sismique.

Sa composition : 

  • Remblai.
  • Film polyane.
  • Treillis ST25
  • Dallage de 120 mml reposant sur murs extérieurs ainsi que sur des plots intermédiaires dimensionnés par le bureau d'études structures.

Vide sanitaire

C'est un mode constructif à privilégier lorsque le terrain est soit en forte déclivité (plus bas que le niveau de la route) ou si l'étude de sol le conseil.

Son principal inconvénient est la bonne gestion de sa ventilation parfois difficile  dans les zones se situant en limite de propriété.

Zone sismique 3

Une grande partie du Grand Ouest est aujourd'hui classée en zone sismique.

La Vendée,  en zone 3, reste stable mais cette hypothèse pourrait un jour se produire. Ainsi, selon cette classification, nous devons nous conformer aux règles de construction obligatoires.

Chacun de nos projets est donc étudié en fonction des règles sismiques "Eurocode 8" par notre bureau d'études structures spécialisé pour que nos maçons puissent réaliser votre projet avec une nomenclature et un calepinage précis des aciers à mettre en oeuvre.

Mode de chauffage

Adieu le tout électrique en chauffage ou eau chaude sanitaire depuis l'arrivée de la RT 2012.

Ci-dessus les autres options parmi les plus répandues :

  1. Poêle à granulés avec en complément des radiateurs électriques pour les chambres et la salle d'eau + un ballon d'eau chaude thermodynamique (ballon ayant sa propre pompe à chaleur).
  2. Plancher chauffant par pompe à chaleur assurant tant le chauffage que la production d'eau chaude sanitaire (le plus répandu).
  3. Plancher chauffant ou radiateurs par chaudière gaz à condensation assurant tant le chauffage que la production d'eau chaude sanitaire (seule condition : que votre parcelle ou que la rue soit desservie par le gaz naturel).

Les avantages, les inconvénients sont abordés lors du 1er rendez-vous avec nos clients.